Décrochage scolaire

Qu'est-ce que c'est ?

Qu
Le décrochage scolaire est un processus qui conduit un-e jeune en formation initiale à se détacher du système de formation jusqu’à le quitter avant d’avoir obtenu un diplôme.

Les raisons du décrochage peuvent être diverses : mauvais choix d’orientation, difficultés scolaires, mal-être… Mais que faire lorsque l’on est en situation de décrochage scolaire ?
Avant 16 ans, l
Il est bon de rappeler qu’en France, la scolarisation est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans. 

L’instruction est obligatoire qu’elle soit assurée par un établissement scolaire ou par les parents (ou toute autre personne de leur choix).

La famille n’inscrivant pas ou ne déclarant pas l’enfant dont elle a la charge recevra une mise en demeure du DASEN (Directeur Académique des Services de l’Education Nationale). La sanction pourra ensuite aller jusqu’à une amende de 1.500 euros.
Après 16 ans, une plateforme de suivi
Si vous avez plus de 16 ans, vous serez suivi par la plateforme de suivi et d’appui aux jeunes décrocheurs-euses qui vous proposera des solutions pour un retour en formation, trouver une alternance ou une entrée dans la vie active.

Dans cette optique, vous devez prendre rendez-vous avec le Centre d’Information et d’Orientation (CIO) de votre secteur pour effectuer un point sur votre orientation.

Vous pouvez également vous rapprocher de la Mission Locale de votre territoire dont la mission est de faciliter l’insertion sociale et professionnelle des 16 – 25 ans.

Que faire après ?

Une réorientation possible
Votre formation universitaire ne vous plaît plus ou vous vous êtes aperçu que vous vous étiez trompé de voie, à l’université, une réorientation peut être possible dès le mois de janvier.

Pour ce faire, vous devez prendre contact avec l’EIO (Espace Orientation Insertion).
Une formation qualifiante

Même sans le bac, vous pouvez vous former aux métiers de l’animation sportive et socioculturelle grâce au Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien de la jeunesse et des sports (BAPAAT) ou au Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’éducation populaire et du sport (BPJEPS).

Les CQP (certificats de qualification professionnelle) sont créés et délivrés directement par les branches professionnelles (métallurgie, automobile, alimentation, hôtellerie, agriculture…). Au total, il en existe plus de 400 dans une soixantaine de secteurs d’activité : agriculture, industrie des carrières et des matériaux de construction, industrie nautique, pharmacie, industrie du verre, optique…

Chaque CQP atteste de la capacité à occuper un emploi précis de la branche professionnelle. Ils se préparent en contrat de professionnalisation (de 6 à 12 mois), dans un CFA (centre de formation d’apprentis).

Découvrez Le Guide des emm Galère

Pour faire face à toutes les galères de la vie quotidienne, c'est le guide qu'il vous faut !
Un service Civique
Le service civique, c’est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert aux 16-25 ans (élargi à 30 ans aux jeunes en situation de handicap). Accessible sans condition de diplôme et rémunéré. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Service Civique.
Un SVE
Le SVE est un dispositif du Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA) ouvert aux 18-30 ans (possibilité à partir de 16 ans pour certains publics prioritaires). Il permet de vivre une expérience unique d’immersion dans un autre pays (liste des pays participants en fin d’article) au sein d’une organisation à but non lucratif (association et collectivité principalement). Pour en savoir plus sur le SVE, consultez la page partir autrement.