menu

Lundi - 14h00 / 17h00
Mardi au Vendredi - 9h00 / 18h00
Samedi - 9h00 / 12h00

picto-etranger.pngTravailler à l’étranger

Un job à l'étranger est une expérience unique de développement personnel. Ne cherchez pas par ce biais à garnir votre compte en banque, vous aurez bien souvent d'importants frais liés au logement et au transport ! Si l'enrichissement financier n'est pas le but ultime, vous trouverez par contre un bon moyen d'enrichir votre CV d'une expérience significative prouvant à un futur employeur votre maturité et votre capacité d'adaptation.

Accueil – A l'étranger – Travailler à l'étranger

Premier détail, qui a tout de même son importance, il faut absolument être majeur pour pouvoir travailler à l’étranger. Passé ce préalable, vous devez remplir un certain nombre de démarches administratives en fonction du pays dans lequel vous souhaitez travailler.

Le visa de travail

Pour travailler dans un pays de l’EEE (Espace Economique Européen)1 ou la Suisse, vous n'aurez pas besoin de permis ou visa de travail. Une simple pièce d’identité suffit dans ces pays pour pouvoir travailler

Dans tous les autres pays étrangers, il faudra que vous obteniez un visa de travail.

Il est à noter que la France a signé des accords relatifs au programme Vacances-Travail avec les pays suivants : Argentine, Australie, Canada, Corée du Sud, Japon, Nouvelle-Zélande et Hong-Kong. Ce visa permet aux ressortissants des deux Etats de séjourner, à titre individuel, dans l'autre Etat signataire afin d'y passer des vacances, tout en y exerçant un métier pour compléter leurs moyens financiers.

Plus d’information sur le programme Vacances-travail

La Protection Sociale

En France comme à l’étranger, il faut vérifier que votre employeur déclare bien votre travail. Cette déclaration vous permet de bénéficier de la protection sociale en vigueur dans votre pays d’accueil.

Avant de partir, demandez gratuitement votre Carte Européenne d'Assurance Maladie. Cette carte valable 1 an (et renouvelable) vous permettra de faire valoir vos droits à l'assurance maladie en Europe.

Plus d’informations sur la Carte européenne d’Assurance Maladie

Pour un départ en dehors de l’Union Européenne, vous devrez la plupart du temps souscrire une assurance privée. Vous trouverez plus d’informations sur le site du CLEISS (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale)

Quelques pistes pour travailler à l'étranger

Pas de recettes miracles pour trouver un job à l'étranger. Nous vous livrons ici quelques pistes et sites internet pour trouver un emploi à l'étranger dans certaines filières. Les plus téméraires d’entre-vous tenteront leur chance sur place ! Dans une région touristique, le porte à porte ou l’épluchage des journaux locaux peuvent parfois fonctionner ! Malgré tout, il est préférable de s'assurer un emploi avant de faire vos bagages.

Le portail de la Commission européenne sur l’emploi : EURES

Les sites généralistes d'emploi à l'étranger

www.anyworkanywhere.com

www.seasonworkers.com

Hôtellerie-Restauration et Tourisme, des pistes à ne pas négliger

De nombreuses offres à pourvoir dépendent de l'activité touristique. Ainsi, pour la période de mai à septembre, les offres dans l'hôtellerie-restauration et l'animation touristique foisonnent. Pour les postes en contact avec le public, un bon niveau de langue (la plupart du temps l'Anglais ou la langue du pays) sera nécessaire.

Les sites de référence de l'hôtellerie-restauration

www.eurohoteljobs.com

www.lhotellerie-restauration.fr

www.londonpub.com.au (Barman à Londres)

www.barzone.co.uk (Barman au Royaume-Uni)

Les sites de référence du tourisme

www.adventurejobs.co.uk

www.holidaybreakjobs.com

Des offres dans l'agriculture aux 4 coins du monde

Aux 4 coins du monde, des exploitations agricoles recherchent de la main d’œuvre en période de récoltes. Bien sûr, la main d’œuvre locale est souvent favorisée, mais nombres d’exploitations ont aussi recours à de jeunes étrangers ! Si votre niveau linguistique n’a que peu d’importance pour cueillir des kiwis ou vendanger le raisin, une bonne condition physique s’impose !

Les sites de références sur l'agriculture

www.pickingjobs.com (Nombreux pays)

www.fruitfuljobs.com (Royaume-Uni)

www.seasonalwork.co.nz (Nouvelle-Zélande)

Les métiers de l'animation recrutent également à l'étranger

Si vous possédez le BAFA, un bon niveau dans une ou des langue(s) étrangères, et que vous avez 18 ans ou plus, vous pouvez devenir animateur(rice) d'un groupe de jeunes Français à l'étranger ! De nombreux organismes proposent ce type de séjours.

Les organismes proposant des séjours linguistiques à l'étranger recrutent des accompagnateurs de groupes. Une bonne maîtrise de la langue du pays de destination est nécessaire. Pour trouver des organismes agréés proposant ce type de séjours, vous pouvez consulter les sites de l'UNOSEL et de l'OFFICE.